Toulouse to Barcelona

Hiking from Toulouse to Barcelona, in the central part on the Chemin des Bonshommes trail : the way, the daily stages, advices, accommodation, GPS tracks.


This slideshow requires JavaScript.


Toulouse to Barcelona by foot

I wanted for a while to hike from Toulouse to Barcelona. It gives a good set of historical and natural sites.
The Canal du Midi, the countryside of Lauragais, the Sault plateau, the mountain lakes, the Pyrenees, Sierra de Cadi, Montserrat … the natural environment is rich and varied. The exit of Toulouse and the arrival in Barcelona are pleasant and quite wild for big cities.
The historical heritage is rich too. The path goes through Mirepoix, Roquefixade, Montségur, Montserrat.
On its central part, it follows the path of Bonshommes borrowed by the last Cathars fleeing the repression of the Catholic Church. It is also an axis of pilgrimage to Montserrat. Nompar de Caumont, during his pilgrimage to Jerusalem in 1419, goes from Toulouse to Barcelona via Avignonet, Castelnaudary, the valley of Ariège then crosses the Pyrenees at the Puymorens pass before joining Montserrat via Cerdagne and Berga. Similarly, the guide for pilgrims from Toulouse to Compostela (The Way of Tolose to Santiago de Compostela in Galicia in 1650) describes a return to Toulouse via Montserrat.

GPS track :

Difficulties :

Crossing the border at the Portella Blanca of Andorra does not present any technical difficulties. It is even surprisingly easy for a pass at this altitude. The main difficulty will come from altitude. There is a winter variant that passes lower in Cerdanya.
The lower passage between Orlu and the En Beys refuge is steeper.
In Sierra de Cadi, it goes through a pass at 2429 meters with probably difficulties in late spring.
The hike from Barcelona and Toulouse described here, is to be done in summer. Even in this season, the weather can be difficult. According to the weather forecasts, it might be advisable to give up the passages in altitude.
Some parts in Spain can be difficult with hot weather. There are passages with little shade.

Water :

It’s not a big problem to find water. In Spain, there are a lot of villages. In the Pyrenees, a purification system can bring comfort to take water in the torrents.

Logistics :

On the French side, after Mirepoix, there are not many places to resupply (see the detail in each stage). Fortunately, there are gites and it is not necessary to bring food for the evening, or even for lunch with packed lunches.
In Spain, the route goes through several localities where it is possible to resupply.

Internet websites :

For the “chemin des Bonshommes”, a website in catalan or the accomodation list on Pyrenees paths website.

I downloaded some GPS tracks by doing research on wikiloc.

Maps :

I’m using Iphigenie application. This Apple or Androïd application: http://iphigénie.com/?lang=fr) has spanish and catalan topographic maps. Once you had a look at it, it’s inside your phone and you won’t need connection to look at the maps.

I also used the application ViewRanger as I had some bugs on the application Iphigénie recording tracks.

The stages :

I describe the hike in 17 stages to be more reasonable. I did it in 14 steps including some long ones.
For more comfort, it is possible to do it in 20 days without tent:
– add a stage to Montségur
– Make the Porta-Gosol way in three days with stops at Lles de Cerdanya and the Prat d’Aguilo hut
– from Gosol, make a stage in Rasos de Peguera, then Casseres, Castellnou de Bages.

1 Toulouse – Ayguesvives
24km Commentaires : Pas de difficultés avec le chemin qui longe le canal du Midi. 150 mètres de dénivelés
6h Logistique : Plusieurs cafés et restaurants aux écluses (notamment à Castanet et Montgiscard). Chambres d’hôtes à Deyme, Montgiscard. Camping les Violettes à Deyme. Camping Les Peupliers à Ayguesvives.
2 Ayguesvives – Avignonet
20km Commentaires : Pas de difficultés avec le chemin qui longe le canal du Midi. 130 mètres de dénivelés
5h Logistique : Café-restaurant à l’écluse de Gardouch). Hôtel et tous commerces a Villefranche de Lauragais. Camping à Avignonet. 3km plus loin, hôtel à l’aire d’autoroute de Port Lauragais.
3 Avignonet – Gaja la Selve
31km Commentaires : On quitte le canal à l’écluse de l’océan, ensuite, alternance de chemins et petites routes (balisage parfois belleu et jaune et parfois rouge et jaune) via Baraigne et Cumiès. Beaux villages et paysages vallonnés typiques du Lauragais. 630 mètres de dénivelés
9h Logistique : Points d’eau à Baraigne (et toilettes) et Cumiès à côté du cimetière. Idem à Gala la Selve. Chambres d’hôtes à Gaja la Selve «Les Prés de l’Armourier» Tél. 07.85.53.21.69
4 Gaja la Selve – Mirepoix
19km Commentaires : Je pensais pouvoir passer par des chemins sur les coteaux au sud de Ribouisse, en fait ce sont des chemins privés. Du coup la trace GPS est modifiée (mais je n’ai pas testé le parcours proposé).  Il faut profiter de la halte à Mirepoix pour visiter la petite ville. 390 mètres de dénivelés
5h Logistique : Mirepoix : tous services. Gîte d’étape du Presbytère (29€ en chambre de 4).Camping.
5 Mirepoix – Roquefixade
30km Commentaires : De Mirepoix, il est possible de poursuivre via le GR7 qui rejoint Montségur via Chalabre. J’ai fait le choix de passer par Roquefixade et de suivre le chemin des Bonshommes à partir de là. De Mirepoix, j’ai rejoint Besset en évitant la route principale. À la sortie de Besset sur la route de Senesse de Senabugue, un chemin à droite rejoint les crêtes et évite la plus grande partie de la route pour rejoindre ce village. J’ai ensuite suivi le sentier balisé sur les cartes IGN (chemin parfois différent de celui indiqué sur la carte) via Dun, Carla de Roquefort, Roquefort des Cascades et le château de Roquefixade. Plus de relief que les journées précédentes et belle fin d’étape avec le passage par le château de Roquefixade (belle vue sur les Pyrénées). Dénivelé : 1160 mètres.
10h Logistique :Camping l’Amaranthe à Lieurac. Gîte d’étape à Roquefixade.Gîte Les Diligences.
6 Roquefixade – Comus
31km Commentaires : Sentier balisé GR, commun au sentier cathare et à celui des Bonshommes. En général, bon balisage. Montée au château de Montségur et fin de l’étape par les gorges de la Frau. Dénivelé : 1810 mètres.
11h Logistique : À Montferrier, gîte d’étape Le Paquetayre, chambres d’hôtes Les Ninouninettes, camping La Fount de Sicre, épicerie Chez Odile (pain, fruits, légumes, petit café). À Montségur : voir le site de Montségur pour les hébergements. Gîte d’étape Lou Sicret, chambres d’hôtes L’Oustal et Le Pèlerin, hôtel Couquet, camping, boulangerie, charcuterie. À Comus : gîte d’étape, camping et gîte Le Silence du Midi, chambres d’hôtes L’Oustal dé l’Annetta.
7 Comus – Orlu
23km Commentaires : J’ai suivi le sentier des Bonshommes mais sans faire les crochets via Prades et Sorgeat. Beaux paysages de montagne du pays de Sault. Dénivelé : 860 mètres
8h Logistique : Au col du Chioula, refuge. Orlu : camping, gîte d’étape Le relais montagnard (Tél.07 84 29 50 61. Petite épicerie de secours)
8 Orlu – Refuge d’En Beys
16km Commentaires : J’ai laissé le sentier des Bonshommes pour rejoindre plus directement Porté-Puymorens par le lac de Naguille. Gros dénivelé à partir d’Orlu. Beaux paysages de montagne avec lacs et sommets. Dénivelé : 1780 mètres
6h LogistiqueCabane au-dessus du lac de Naguille (matelas, couchage pour 8, cheminée). Refuge d’En Beys.
9 Refuge d’En Beys – Porta
21km Commentaires : Comme l’étape précédente, beaux paysages de montagne. Dénivelé : 760 mètres
7h LogistiquePorté-Puymorens : camping avec snack, pizzeria et épicerie de secours. Gîte d’étape La Ferme d’en Gracie. Distributeur automatique de pain. Porta : auberge du Campcardos (bar, restaurant). Gîte d’étape L’Équilibre
10 Porta – Martinet
31km Commentaires : Montée facile et progressive à la Portella Blanca. Beaux paysages de montagne. Au niveau d’El Vilar, j’ai laissé le chemin des Bonshommes qui va vers Bellver de Cerdagne puis fait un crochet par Baga pour traverser la Sierra de Cadi plus directement. Essentiellement par des chemins et sentiers, je suis descendu à Martinet par Lles de Cerdagne et Travesseres. Dénivelé : 1210 mètres
9h LogistiquePossibilité de camper à Cal Jan de la Llosa (boissons). Lles de Cerdanya : hôtel Mirador, bar, restaurant. Martinet : tous commerces, banques, pharmacie, hôtel Casa Moma 1948
11 Martinet – Gosol
22km Commentaires : Belle traversée du parc naturel de Cadi-Moixero. De Martinet, montée par un sentier vers Montella. Ensuite, suivre le balisage (léger) vers Prat d’Aguilo. Passé le refuge, un bon sentier continue via le Pas de Gosolans vers un haut plateau avant de redescendre sur Gosol. Dénivelé : 1710 mètres
8h LogistiqueUne étape au refuge de Prat d’Aguilo permettra de couper le fort dénivelé depuis Martinet jusqu’au Pas de Gosolans. Gosol : boulangerie, épicerie, camping, hostel La Cuineta de Cal Triuet (très bien). Hostal Cal Francisco. Hostal El Moli de Gosol.
12 Gosol – Berga
31km Commentaires : Dernière journée sur le chemin des Bonshommes avec une variante : après Feners, je suis monté au col de Portet puis j’ai rejoint le chemin des Bonshommes vers le col de Peguera. Il y a plus de dénivelés mais c’est plus direct. Chemin bien indiqué et balisé. Belles vues sur la Pedraforca et passage au pied des parois calcaires du Cap de la Gallina. L’ensemble de la journée se fait sur des chemins bien balisés, souvent avec de l’ombre. L’étape est longue. On pourra la couper en passant par Rasos de Peguera et son refuge (ouvert en été du jeudi au lundi soir, voir le site ci-dessous). Pour cela, au col de Ferrus prendre le sentier PR-C 73 (bien indiqué en direction de Rasos de Peguera) puis le PR-C 73-2 jusqu’au refuge. Le lendemain, on rejoint le chemin des Bonshommes au niveau de Corbera avec le sentier PR-C 73 ou au niveau d’Espinalbet avec le chemin PR-C 73-2. Il y aussi le camping à l’ouest d’Espinalbet avant d’attaquer la raide montée vers le sanctuaire de Queralt. Dénivelé : 1460 mètres
11h LogistiqueRefuge de Rasos de Peguera. Camping Fontfreda à Espinalbet. Berga : tous services. Auberge de jeunesse.
13 Berga – Viver
26km Commentaires : J’ai suivi la trace du chemin de Berga à Santpedor (course à pied et VTT). Elle suit en partie le GR 179, Ruta dels Maquis. Le sentier est bien balisé en rouge et jaune. Il suit essentiellement des chemins agricoles. Après Berga, c’en est fini des Pyrénées. Le relief est plus plat. La végétation est méditerranéenne. Il y a moins d’ombre. Étape à déconseiller par forte chaleur. Dénivelé : 600 mètres
9h LogistiqueCasserres : tous commerces. Hôtel Emphasis. Serrateix (il vaut mieux suivre le GR179 pour s’en rapprocher) : hôtel Cal Fuster. Camping l’Hostalet. Robinet à Viver à côté du barbecue de la salle des fêtes.
14 Viver – Manresa
36km Commentaires : Toujours en suivant un bon balisage rouge et jaune et pratiquement toujours sur des chemins. D’abord en crête jusqu’à San Cugat de Racó (belle église, point d’eau), ensuite dans un paysage de collines, en passant par Castellnou de Bages (belle église, point d’eau) puis dans un vallon jusqu’à Santpedor. La fin est plus plate mais des parties agréables le long du canal avec la Sierra de Montserrat en face. Dénivelé : 580 mètres
11h Logistique Castellnou de Bages : hôtel Cal Segudet. Santpedor : tous commerces. Hôtel Ramon Park. Manresa : tous commerces. Accueil pèlerins. Auberge de jeunesse del Carme. Camping Freixa (entre San Fruitos de Bages et Manresa, évite de rentrer dans Manresa, on récupère le chemin à la sortie de la ville).
15 Manresa – Montserrat
26km Commentaires : On quitte Manresa par un sentier longeant la rivière. Pour rejoindre Montserrat, il y a un chemin balisé (GR rouge et blanc, bleu et blanc, chemin de Compostelle, le Cami Catala avec flèche jaune). J’ai préféré un itinéraire plus sauvage, guère plus long mais avec plus de dénivelés. Je n’ai pratiquement pas eu de bitume. Belles vues sur la Sierra de Montserrat. La montée vers le monastère Santa Cecilia, avec le soleil et la chaleur est rude. La suite jusqu’à Montserrat, par le sentier au-dessus de la route est plus ombragée. Dénivelé : 1560 mètres
9h Logistique :Castelgalli : accueil pèlerins Masia del Pla. Montserrat : Accueil pèlerins. Hôtel Abat Cisneros. Épicerie.
16 Montserrat – Les Fonts
32km Commentaires : Malgré la proximité de Barcelone, le trajet reste principalement sur des chemins. De Montserrat à Barcelone, il y a deux principales options : un chemin de Saint-Jacques par le Llobregat et un autre par Sant Cugat del Vallès. Le premier est le plus direct et le plus plat mais la vallée du Llobregat est urbanisée et avec de nombreuses voies rapides. J’ai préféré l’option plus nature via Sant Cugat. Pour descendre de Montserrat jusqu’à Olesa de Montserrat, il y a aussi plusieurs possibilités. La première descend directement dans la vallée du Llobregat mais avec une fin en bord de route. Le chemin de Saint-Jacques jusqu’à Collbató est balisé via l’Ermitage de Sant Miquel. J’ai préféré le passage plus direct et avec moins de dénivelés via la Santa Cova. Je suis ensuite resté sur le balisage : par la Serra de Rubió pour Esparreguera, la traversée d’Olesa de Montserrat, le vallon sous Ullastrell (sûrement difficilement praticable par temps de pluie à cause du niveau d’eau). Dénivelé : 1200 mètres
9h Logistique : Collbató : hôtel Can Missè. Cafés. Olesa de Montserrat : tous commerces mais pas d’hébergement. Ullastrell : accueil pèlerins (clés à la mairie. Tél. 937-887-262). Les Fonts : Hôtel del Carmen. À Olesa de Montserrat ou Les Fonts, il est aussi possible de prendre un train de banlieue pour trouver de l’hébergement dans les localités à côté.
17 Les Fonts – Barcelone
25km Commentaires : Comme la veille, en suivant le balisage, beaucoup de chemins, un environnement naturel et au final une arrivée sur Barcelone, par les hauteurs du parc de Collserola, à proximité du Tibidabo. Dénivelé : 640 mètres
7h LogistiqueSant Cugat del Vallès : deux hôtels avant d’arriver, BlueBay City et Holiday Inn Express.

 

Advertisements
%d bloggers like this: